Du nouveau demain impôts etc.

Budget qui sera adopté jeudi par les députés. Après trois mois de marathon budgétaire, les députés doivent - sauf coup de théâtre - définitivement adopter ce jeudi, dans un joli tir groupé, le budget de l'État pour 2018, la deuxième loi de finances rectificative pour 2017 et la loi de programmation des finances publiques 2018-2022. Par ces votes seront entérinées nombre de mesures fiscales emblématiques, promises par Emmanuel Macron durant sa campagne. Mais aussi des hausses d'impôts dont l'exécutif se vante moins. Passage en revue des principales mesures concernant les ménages et les entreprises en 2018 que les députés vont adopter.● Baisse d'un tiers de la taxe d'habitation Chose promise, chose due: 80 % des ménages verront leur taxe d'habitation réduite d'un tiers l'année prochaine. Un premier pas vers une suppression définitive en 2020 de cet impôt local jugé «injuste» par le chef de l'État, qui avait promis durant la campagne présidentielle de le rayer de la carte pour huit foyers sur dix. Pour ce faire, les ménages concernés verront à nouveau baisser leur taxe d'habitation d'un tiers supplémentaire en 2019, puis le restant ...http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/12/20/20002-20171220ARTFIG00309-isf-revenus-taxes-ce-que-le-budget-2018-va-changer-pour-les-francais.php