Lundi 27 novembre 2017. FMM :   Emmanuel Macron a fait du numérique le socle de sa réforme du ministère. 

 

«L'informatique, c'est structurant quand ça marche, et déstructurant quand ça échoue.» La Chancellerie, tout comme ce procureur, ont conscience de l'urgence absolue d'une révolution numérique pour une justice à bout de souffle. Le manque de magistrats - 500 aujourd'hui -, et de moyens financiers, la démultiplication des contentieux de masse, l'inflation des textes législatifs obligent les tribunaux de passer de l'artisanat à l'ère industrielle. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/27/01016-20171127ARTFIG00263-l-informatique-defaillante-l-autre-fleau-de-la-justice.php